Mise à jour de la Politique de confidentialité
Le parfum influence-t-il mon humeur ? Et 9 autres questions à Michael Edwards

10 questions que vous vous êtes toujours posées sur le parfum

| Beauty Basics
4_HB_MichaelEdwards_HIRES

Le grand gourou de la parfumerie Michael Edwards vous dévoile tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le parfum. Auteur de plusieurs ouvrages sur le parfum, il a déclenché une véritable révolution avec la Roue des parfums, qui divise les fragrances en quatre familles olfactives : fraîche, orientale, florale et boisée.

1. Le Parfum influence-t-il mon humeur ?

Michael : « Absolument ! Des études ont démontré que les odeurs peuvent nous stimuler ou nous apaiser, mais aussi influencer notre humeur, évoquer de bons ou de mauvais souvenirs, comme de beaux rêves. C'est bien sûr de là que nous vient le concept d'aromathérapie. »

2. Les effets psychologiques du parfum sont-ils réellement prouvés ?

Michael : « Des études étayent de plus en plus ce que les aromathérapeutes et parfumeurs ont toujours pensé : que les odeurs ont une influence sur le psychologique. En mesurant l'activité cérébrale et la fréquence cardiaque, des chercheurs ont prouvé que certaines senteurs comme la lavande et la camomille ont des vertus apaisantes, tandis que le néroli et la bergamote ont un effet stimulant. Lors d'une étude de dactylographie, pendant laquelle a été diffusé un parfum d'agrumes et de bois de cèdre, la vitesse de frappe des participants s'est même accrue de 14 % et le nombre de fautes réduit de 21 %. »

3. Les femmes ont-elles un meilleur odorat que les hommes ?

Michael : « Oui. Les femmes sont plus souvent intéressées par la cuisine, les fleurs et le parfum. Elles mettent donc plus souvent leur odorat à contribution que les hommes. De plus, l'odorat féminin est sous l'influence des hormones. Les œstrogènes stimulent la sensibilité olfactive au cours de la première moitié des menstruations, alors que la progestérone la réduit au cours de la seconde moitié. »

4. Le Parfum est-il aphrodisiaque ?

Michael : « C'est surprenant, mais non ! Un parfum peut vous faire sentir sexy, mais aucune preuve scientifique n'en corrobore le pouvoir aphrodisiaque. L'assurance que vous donnent le bon parfum et le cocktail chimique attrayant qu'il crée peuvent, bien entendu, susciter une réelle excitation. »

5. Comment tester plusieurs parfums en parfumerie ?

Michael : « Ne vous contentez jamais de renifler le flacon lorsque vous allez acheter un parfum. Votre nez n'inhalera alors que l'odeur agressive de l'alcool et les notes de tête volatiles. En vaporisant un parfum sur votre peau, celui-ci réagira à la chaleur de votre corps et prendra alors vie. Vous voulez tester plusieurs parfums ? Vaporisez-en un sur le poignet droit, un autre sur le gauche et encore un dans le creux du coude. Mais gardez à l'esprit que trois parfums, c'est le maximum : si vous en essayez plus de trois à la fois, votre nez sera tout embrouillé. »

6. Pourquoi un parfum sen-til différemment à la maison qu'en parfumerie ? 

Michael : « Un parfum est fortement influencé par l'environnement dans lequel il est appliqué. En parfumerie plane déjà un mélange de senteurs qui influence votre expérience olfactive. En outre, la température et le taux d'humidité diffèrent en parfumerie en raison de la climatisation. On ne reste pas non plus assez longtemps en parfumerie pour sentir toutes les notes ; on ne découvre sur place que les notes de tête. »

7. Quelle est la différence entre un parfum signature et un parfum de créateur ? 

Michael : « Un parfum signature est un parfum qui fait la notoriété de quelqu'un. À partir du moment où Marilyn Monroe a confessé ne porter « que son Chanel No5 pour dormir », tout le monde s'est mis à l'associer à ce parfum. Les parfums de créateurs, quant à eux, sont élaborés par et associés à des maisons de haute couture ou des stylistes, comme Black Opium d'Yves Saint Laurent et Acqua di Giò de Giorgio Armani. »

8. Comment mon type de peau et ma couleur de cheveux déterminent-ils l'odeur d'un parfum ? 

Michael : « Le sébum cutané dissout les molécules parfumées et les retient. Plus une peau est grasse, plus intense sera le parfum et plus longtemps il tiendra. Les blondes ont souvent la peau sèche, si bien que les notes olfactives s'évaporent plus vite. Les brunes, quant à elles, ont une peau riche en huiles naturelles, et donc en mesure de mieux retenir un parfum. Les rousses ont une peau claire et délicate. Leurs pores sont serrés et leur température corporelle est plus élevée. Cette chaleur accélère l'évaporation des senteurs. »

9. Mon alimentation a-t-elle une influence sur mor parfum ? 

Michael : « Tout à fait. Lorsque l'on mange moins gras, le taux séborrhéique de la peau diminue et le parfum s'évapore plus vite. Un parfum tient aussi moins longtemps sur la peau d'un fumeur, tandis qu'une alimentation épicée et un traitement à base d'antibiotiques changent l'odeur naturelle de la peau, et donc aussi du parfum. »

10. Quelle est la différence entre un parfum, une eau de parfum, une eau de toilette et une eau de cologne ? 

Michael : « La concentration en essence de parfum. Le parfum ou extrait possède la plus haute concentration en essence de parfum (12 à 30 %), ainsi que la plus grande longévité : six à huit heures. Les eaux de parfum modernes sont presque aussi concentrées que les extraits traditionnels. En revanche, une eau de toilette est plus légère, avec 4 à 18 % d'essence de parfum. Les eaux de parfum et de toilette s'évaporent en moyenne après 3 à 4 heures. L'eau de Cologne, enfin, est une fragrance très légère contenant seulement 1 à 3 % d'essence. »